Contact

Successively author, film director and visual artist, I am currently focusing on painting and text, living in Brussels, tinkering with the useless and the conceptual, while campaigning for limiting the duration of my days to 24 hours / / / / Successivement auteur, réalisateur et plasticien, je suis un artiste pluridisciplinaire versé présentement dans la peinture et le texte, vivant à Bruxelles, bricolant dans l’inutile et le conceptuel tout en militant pour que les journées ne dépassent pas les 24 heures.

CONTACT : pierreduys at gmail dot com

Soutenir le travail littéraire de l’auteur: faire un don.

—— Article paru dans les pages cultures de l’Echo le 16 novembre 2013 ——

Devenir peintre

POSTÉ PAR  ⋅ 24 JANVIER 2014

Pierre Duys est auteur, réalisateur, plasticien. Il a travaillé plusieurs années dans une ong. Ce sont toutes ces vies qu’il a décidé, il y a tout juste 6 ans, de rassembler en une, celle d’artiste peintre.

Devenir peintre fut alors son unique objectif. Elève acharné de l’Académie d’Ixelles, il a pris racine devant ses toiles, il a peint jour et nuit, il a manié la couleur, a cherché à exprimer toutes les strates de pensées qui l’occupent et tous les épisodes de vie traversés. Il manie huile, pastel, acrylique sur un même support qu’il prépare lui-même. Pierre Duys est aussi auteur et il écrit bien. Sur sa peinture aussi. On lui en voudrait presque de pouvoir dérouler avec autant de facilité une théorie cohérente (physique quantique,…) sur les peintures qu’il nous donne à voir aujourd’hui. Car les somptueux grands formats n’ont pas besoin de sous-titres. En un geste plus narratif qu’abstrait, il manie la couleur et les formes avec brio, nous offrant des ensembles pleins de fougue et de poésie. Des surfaces molles formant comme des flaques, des quadrillages au pochoir, des éraflures, des lignes, des coulées… Maniant les éléments, il cherche à produire un effet de profondeur. On se sent happé par le mouvement induit sur la toile. Il y a plusieurs “couches”. Ici, à droite, on peut presque entrer dans la toile, là, plus haut, ca tourbillonne. Mais pas seulement. Il y a une musicalité, les formes se répondent avec grâce. Duys travaille en musique et ça se sent. Et puis, bien qu’il s’en défende, une grande poésie, une belle sentimentalité se dégagent de ses toiles. L’artiste ne peint pas sans sentiments. Bien au contraire. C’est la joie pleine, choisie, qui se dégage principalement du spectacle de ces grandes peintures. Plongez-y sans hésiter.

avatar dauphins ivres cover-p

cover duys parfois-p

Je me souviens de Bruxelles cover-p

Rostre Pierre Duys cover-p

la houle objets minces 1

Rostre: sexe, drame et gravier, 2013, La Houle

Laisser un commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s